Communiqué

Lock-out visant les cliniciens enseignants du CHUV à compter du 22 décembre 2016

 

Montréal, le 21 décembre 2016 – La direction de l’Université juge nécessaire de décréter un lock-out des cliniciens enseignants ce jeudi 22 décembre à compter de midi et cela pour une durée indéterminée.

 

Le syndicat des cliniciens enseignants a tenu jusqu’à présent 9 jours de grève (les 5 mai, 23, 24, 30 novembre et 1er, 2, 5, 7 et 9 décembre) et a voté pour en tenir encore 18 supplémentaires, totalisant potentiellement 30 journées ou 60 demi-journées.  Ces arrêts de travail successifs causent des perturbations dans le fonctionnement de la Faculté et de son offre de services cliniques, mettant à risque la prestation de services adéquats.

 

Devant l’escalade des moyens de pression exercés par le syndicat, l’imprévisibilité de ses actions et le rejet de l’offre globale et finale de l’Université par les cliniciens enseignants en assemblée ce mardi 20 décembre, la Direction de l’Université de Montréal décrète un lock-out de durée indéterminée, à compter du 22 décembre à midi, visant les cliniciens enseignants du CHUV.

 

Le CHUV fonctionnera alors en mode « urgences seulement » jusqu’à nouvel ordre. L’Université veillera à en minimiser les impacts sur les services offerts à la population et sur la formation des étudiants, dans le respect des lois du travail. 

 

 

La direction de l’Université de Montréal